#RDVdesmots – Le syndrome Victor Hugo

unbrindemaman © EM – #RDVdesmots – Le syndrome Victor Hugo.

Aujourd’hui, sortez les ballons ! J’ai le plaisir de vous retrouver enfin pour un nouveau rendez-vous des mots ! Fiou, ça faisait longtemps… La longue pause a eu lieu pour me laisser du temps à consacrer au lancement de la boutique en ligne. Joie ! La boutique est désormais sur pieds pour celles qui ne le sauraient pas encore (alors que je vous bassine avec ça depuis plusieurs semaines maintenant…).

Le blog reprend donc son rythme normalement, et je me suis dit qu’il n’y avait rien de mieux qu’un petit #RDVdesmots pour relancer la machine !

Avant la trêve, je vous avais fait une petite compilation de toutes les citations déjà utilisées, ainsi que des règles du jeu. Je laisse un lien par ici pour les plus curieuses ou les nouvelles qui voudraient participer.

Au menu cette semaine :

 

« Ici s’arrête le monde, dit l’aveugle ayant touché le mur. »
Proverbe grec

 

Je trouve cette citation magnifique. Il faut évidemment prendre le terme « aveugle » dans son sens figuré et à partir de là, il y a des tonnes de choses à interpréter et à dire.

L’aveugle ici, pour moi, peut avoir diverses formes :

  • Celui qui a des œillères et qui ne voit que ce qu’il veut voir (il n’est pas réaliste, il ne veut pas voir la réalité en face).
  • Celui qui ne peut voir qu’en fonction de ses capacités (il peut être idiot, orgueilleux ou borné).
  • Celui qui ne voit qu’au travers des informations qu’il a en face de lui : celles que la société lui soumet (il a l’esprit formaté).
  • Celui qui est limité par les connaissances qu’il possède.

Je ne vais pas tous les passer en revue, mais il y a une  forme d’aveuglement qui me gène particulièrement. C’est la catégorie des aveuglés « par la société ». J’ai une petite théorie à ce sujet que j’ai dans la tête depuis un moment. Je l’ai appelée le « syndrome Victor Hugo ». Je ne vais pas vous présenter Victor Hugo qui n’est autre que l’une des personnalités les importantes et reconnues du monde littéraire français du XIXème siècle.

N’allez pas me demander pourquoi j’ai choisi Victor Hugo pour nommer ce « syndrome » imaginaire. Laissez-moi plutôt vous expliquer en quoi il aveugle à mon sens.

Alors voilà, je me dis souvent qu’à ces époques là (bien loin de la puissance de propagation que permet internet), les podiums de pouvoir et de reconnaissance devaient se partager entre une poignée d’êtres humains (pas si déférent d’aujourd’hui finalement). On nommait alors le « plus grand » poète, le « plus grand » dessinateur, le « plus grand » penseur de chaque époque… et cette figure allait traverser le temps.

Ce qui me chagrine, c’est que je me laisse souvent imaginer qu’il devait probablement exister des individus bien plus extraordinaires et compétents à ces mêmes époques mais qui, tristement, n’avaient pas les moyens  d’être sous le feu des projecteurs pour être reconnus à leur juste valeur…

Pour moi, le syndrome Victor Hugo, c’est la capacité qu’a un système à hisser et à visser des individualités à la première place d’un podium qui n’a certainement pas pris en compte toute la population d’une époque.

Ma petite réflexion n’enlève rien aux compétences de Victor Hugo et de ses confrères numéro un, mais je pense sincèrement que ce besoin viscéral d’avoir une « personnalité référence » qui traverse le temps  peut avoir un effet aveuglant dévastateur pour ceux qui « existent par procuration ». Je parle des fans de ces personnes devenues idoles, celles-ci même qui sont fabriquées par un système déséquilibré et déformé par des codes douteux, et pour des raisons qui échappent à certains.

Pour les spectateurs dont on guide le regard, un : « Ici s’arrête le monde, dit l’aveugle ayant touché le mur » revient en fait à : « la perfection est là, personnifiée devant moi, rien ne sert d’aller plus loin. »

Ma petite théorie à six sous ne dit pas qu’il ne faut plus féliciter et pointer du doigt les personnalités hors norme qui font avancer le monde. Je dis qu’il faut faire attention aux effets qu’une telle notoriété peut engendrer sur l’amour propre des gens.

Cette courte vidéo illustre une partie de mon propos. Elle est d’une tristesse sans nom… Comment une femme de cent ans peut-elle en arriver à penser « qu’elle n’est rien » !

Gare à la poudre de perlimpinpin aux yeux. 

Dans une catégorie moins intellectuelle, il n’y a qu’à recenser le nombre de lèvres botoxées depuis que les Kardashian, tombées du ciel, ont été érigées en haut d’un podium qui prétend présenter le canon absolu de beauté. Mais qui organise ce « concours », et a-t-il même un sens ? Et si le canon de beauté absolu était naturel, caché quelque part au fin fond d’une forêt perdue, dans une tribu méconnue du grand public…

Je voudrais finir par dire que nous pouvons tous être un peu « aveugles » sur certains sujets, à certains moments, dans certains contextes… J’ai moi-même fait l’expérience de mon aveuglement… par ignorance, hier même. Je me suis retrouvée face au mur après avoir mal interprété un commentaire de ma désormais copinaute Nathalie du blog Ti baluchon. Suite à un bref premier échange de très cours commentaires, je me suis vue lire « … et bon nombril de semaine. »

Il serait beaucoup trop long de vous détailler toutes les subtilités qui m’ont amenée à très mal interpréter cette fin de message. Ce commentaire m’a mise très mal à l’aise pendant un bon quart d’heure. « Elle me dit d’aller m’occuper de mes oignons et d’aller voir si j’y suis pour le restant de la semaine ? Elle pense que j’ai été méprisante dans mon dernier message ? » Je me suis vraiment sentie mal et j’ai fini par flâner sur son blog avant de découvrir qu’elle était… québécoise.

Hum hum… Après avoir googlé la phrase pour en être sûre, les choses étaient plus claires… Je peux vous dire que j’ai eu un sacré fou rire car « bon nombril de semaine » veut en fait dire « bon milieu de semaine », à savoir bon mercredi.

Voici une parfaite illustration de la dernière catégorie de type d' »aveugles » que j’ai présentée en début d’article. Ceux qui, à un moment donné, sont dans un monde dont les limites se trouvent à la rencontre de leur ignorance.

Dans ce cas-là, tout ce qu’on ne connaît pas n’existe alors pas à nos yeux… Un raccourci bien triste mais pourtant bien réel. La bonne nouvelle c’est qu’avec un peu de patience, de bonne volonté et d’ouverture d’esprit, cette cécité peut se soigner. Merci à toi Nathalie de m’avoir donné matière à conclure mon rendez-vous des mots.

EM.

J’espère que ma proposition vous aura plu. N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire. (Ou à participer en proposant une interprétation pour les plus audacieuses.)

Moi, je vous laisse ici une citation pour la semaine prochaine à méditer, et je vous dis à très vite pour un prochain article :

« La vie ne vaut rien. Mais rien ne vaut la vie. »

André Malraux

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans #RDVdesmots | 8 commentaires

Les prix du e-Shop / PayPal / Finance / Gilets jaunes / La suite…

unbrindemaman © EM – Je prépare vos commandes avec plaisir…

Par où commencer…

Il y a des mois de cela, je vous annonçais avec joie, au lendemain de la victoire de la France à la coupe du monde de Football, que la boutique un brin de maman verrait le jour.

Six mois plus tard…

Six mois plus tard, les gens sont toujours dans la rue mais pour d’autres raisons. Ces grands mouvements de masse m’ont laissées dubitative au départ. Je me demandais comment pouvait bien faire une femme enceinte en train d’accoucher si la circulation était autant ralenti. Je déplorais le fait que les ronds points à proximité des hôpitaux soient aussi lourdement bloqués et ralentis que ceux qui menaient aux grandes surfaces… « Des inconscients », pensais-je en bonne Française mécontente… sauf que même s’il est vrai que je regrette encore certains modes d’actions et certaines violences qui s’accolent ou s’associent à ces mouvements de pensées, il faut aussi dire que les « gilets jaunes » ne demandent au final rien de plus qu’une justice sociale, une réponse à la misère et un minimum d’humanité à l’heure où l’autoproclamé « maître des horloges » s’est enfermé dans un bunker doré. Il s’agit là d’un vaste sujet où nous pourrions débattre des heures durant au sujet des formes employées pour se faire entendre, des méthodes, du fond des revendications… Ce qui est notable, c’est que nous vivons là quelque chose de tout à fait bouleversant et de déterminant pour l’avenir de nos enfants. Espérons que des jours meilleurs nous attendent derrière cette épaisse brume de gaz lacrymogène qui pollue les marches pacifiques et les esprits sains et en détresse, dont la colère ne fait qu’être attisée par ces fumées. Reste à savoir si les choses changeront après ce soir ou non…

Bien que le blog ne soit pas axé politique, il traverse tout de même doucement ces événements déterminants qui sont en train d’entrer dans l’histoire de la France, alors je voulais en dire un mot, d’autant que dans ce même temps, j’ai continué mes petits projets et qu’il y a une bonne semaine, j’annonçais le lancement du eShop un brin de maman. Je regrette peut-être un peu d’avoir fait le lancement au moment où les esprits sont occupés par des questions qui dépassent le simple divertissement que mon blog et ma boutique proposent. Mais nous y voilà, les sept articles qui racontent l’histoire des sept gammes de la boutique sont en ligne ici, sur le blog. Le marathon qu’a impliqué le lancement du e-Shop m’a apporté beaucoup de joie, d’excitation et aussi un peu de fatigue, mais tout va bien et je suis heureuse de la façon dont les choses se sont agencées. Tout es posé là, disponible, arrangé, illustré et bien expliqué comme j’aime le faire… et il n’y a plus qu’à… Si les personnes qui passent par là sont intéressées, elles auront accès à la boutique très facilement et je serai disponible aussi pour cette nouvelle petite activité. De toute façon, il fallait bien lancer la machine à un moment où à un autre, alors voilà chose qui est faite.

unbrindemaman © EM – Le carnet de compte du e-Shop qui n’attend qu’à se remplir.

Je voulais profiter de cet article fourre-tout (oui, je passe du coq à l’âne) pour dire un mot au sujet du prix des articles disponibles sur la boutique. Je n’ai pas fait d’article avant le lancement pour vous expliquer comment nous avons fait pour déterminer les prix des articles. La première chose à dire, c’est qu’il est toujours très délicat et difficile d’évaluer son propre travail en terme de prix. Nous avons donc pris en considération deux facteurs fondamentaux. Premièrement : le temps qu’a impliqué la conception du produit. Deuxièmement : le prix du matériel et de toute la logistique associée à ce produit, histoire de ne pas vendre à perte (oui, il y a eu des calculs pour arriver à ces prix) !

Pour faire court, j’ai longuement hésité à vous dire que la structure derrière la boutique était une association. Vous le remarquez, la boutique n’est d’ailleurs pas ouverte aux dons, cela est dû au fait que je veux faire vivre ce projet par l’effort de mon propre travail pour n’avoir aucun compte à rendre en terme de projets humanitaires que nous projetterons. Je veux que les efforts de mon travail m’ouvrent les portes de mes projets, et tout travail mérite salaire. Dans mon cas précis avec la boutique, ce « salaire » ira directement dans les caisses de l’association, mais cela ne change rien au fait que toute la production déposée dans la boutique doit être vendu à sa juste valeur.

Alors non, je ne dessine absolument pas gratuitement. Toute les remarques qui tendraient à me dire « Non mais tu veux faire de l’humanitaire, alors fais-moi mon logo gratuitement… » sont inacceptables. J’ai des projets et mon travail n’est pas une offrande mystique. Il doit mener à des projets concrets qui peuvent me remplir le cœur à un point où je dois pouvoir me dire : « Ok, je n’ai pas fait tout cela pour rien ».

unbrindemaman © EM – Il y a plus de rouge que de vert sur le carnet de compte. Les frais de lancement sont encore à couvrir…

Avant de refermer cette parenthèse, je me vois obligée de dire que si vous me voyez proposer des produits gratuitement, cela ne peut être liée qu’à deux choses : soit une opération marketing pour faire connaître le projet, soit un don/cadeau réfléchi, étudié et choisi.

Voilà pour ce qui est du prix…. Ah, et je voulais aussi vous dire que le payement via PayPal est désormais disponible sur la boutique. De plus, nous avons fait en sorte que les frais de port soient à 1 € sur tout le site en France et qu’à partir de 50 €, les frais de port soient offerts en France et en Europe. On est d’accord, 1 €, il s’agit là d’une « participation » aux frais de port.

Je pense avoir dit tout ce que j’avais sur le cœur alors voilà, je vous annonce que le rythme du blog va reprendre normalement à compter d’aujourd’hui !

Et puis, n’hésitez pas à partager le projet de la boutique, à en parler autour de vous, à acheter, si quelque chose vous plaît. Merci encore à toutes celles qui m’encouragent et qui aident à la diffusion de ce projet !

EM.

Je vous laisse donc ici la citation du #RDVdesmots de la semaine et je vous dis à très vite :

« Ici s’arrête le monde, dit l’aveugle ayant touché le mûr. »
Proverbe grec

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Infoblog, Mumpreneuse | 6 commentaires

Toi par moi(s) – Le plein de souvenirs

Suite et fin des articles de présentation des 7 gammes de la boutique en ligne un brin de maman

Pour finir, je vous parle donc de la section Toi par moi(s), dans laquelle vous retrouverez de nombreuses créations qui permettront de garder des souvenirs de l’évolution de vos mois de grossesse avec votre bébé, mais aussi (et surtout !) des mois qui suivent sa naissance !

Lorsque j’étais enceinte de mes jumeaux, j’ai tenu un carnet dans lequel je leur écrivais un peu chaque semaine. Une forme de longue lettre que je m’imaginais leur donner lorsqu’ils auraient été plus grands. Aujourd’hui, lorsque je tiens ce carnet entre mes mains, mon cœur se fend et j’ai beaucoup de mal à retenir mes larmes, alors ma vision des choses a changé. Dorénavant, que ce soit pour moi à l’avenir, ou pour les autres mamans enceintes qui m’entourent, j’ai décidé de me projeter différemment.

J’ai plein d’idées pour garder en mémoire des instants de la grossesse sans pour autant se projeter au point d’écrire un livre à transmettre à son/ses enfant(s)… On ne sait pas ce que la vie nous réserve, alors je sais qu’il faut prendre des précautions pour ne pas s’infliger trop de douleur émotionnelle en s’encombrant d’objets souvenirs dédiés à l’enfant, au lieu de se concentrer sur la maman qui est en train de vivre de grands bouleversements.

A contrario, j’ai plusieurs autres idées d’objets et autres papeteries qui pourraient permettre à la maman de garder des souvenirs des premières années de vie de son enfant, des objets qu’elle pourrait finalement lui offrir plus tard (ou garder pour elle).

Cartes étapes, carnets, breloques, coffrets… Pour le moment, cette gamme est « à débloquer », comme je vous l’expliquais ; il faudra attendre un peu que la boutique tourne pour que je puisse débloquer petit à petit les nouveaux projets qui me trottent dans la tête.

EM.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Mumpreneuse | 4 commentaires

Rendez-vous des mots – Tout pour chasser les maux

Oups, c’est finalement aujourd’hui que je vous retrouve pour vous parler de la gamme « Rendez-vous des mots ». La gamme Rendez-vous des mots tire directement son nom du rendez-vous phare du blog qui invite les lectrices à partager leurs visions et interprétations personnelles autour de différentes citations, chaque semaine. (La banque de citations est consultable ici.)

Les citations… elles nous inspirent, elles nous rassurent, elles nous font réfléchir, voyager ou espérer… Dans cette section de la boutique, vous retrouverez différentes créations qui mettent en lumière certains mots et citations pour les faire vivre davantage dans notre quotidien.

Pour la petite histoire… Après l’accouchement chaotique que j’ai subi, je me rappelle avoir été menée à ma petite et très étroite chambre d’hôpital dans laquelle je dormais face à une grande affiche sombre qui avait pour but de sensibiliser à la MSN (mort subite du nourrisson). Cette affiche m’a un peu traumatisée. Il y a avait un petit garçon au teint bleu, en mal-être dessus. Cette affiche hyper anxiogène était placardée devant moi de telle sorte qu’avant chaque assoupissement et après chaque réveil, cette image morbide me saute à la vue et s’empare de mon esprit. J’étais à la fois sonnée par ce que je venais de vivre et j’étais prise en otage par les pensées stressantes et négatives que mon environnement visuel m’inspirait.

A ma droite, derrière le berceau en plexiglass de ma fille, j’étais cernée par une très grande affiche en arrière plan… Je vous le donne en mille… Un cercle chromatique des teintes de selles de bébé. Cette affiche, informative une fois encore, permettait de savoir si le caca de bébé jaune était plus intéressant qu’un caca vert…

Je suis d’accord pour dire qu’une jeune maman a besoin d’être informée et que ces affiches informatives sont importantes… mais je ne suis pas sur qu’il faille soumettre perpétuellement la maman à de telles images, à longueur de journée (mon séjour a duré 5 jours). Je pense qu’un manuel que la maman emporte avec elle aurait été plus adapté et plus utile…

Cette petite anecdote vous fait sourire ? J’en ris maintenant, mais avec du recul je trouve cela dommage. Je pense que notre moral et nos humeurs sont influencés par ce que nous voyons, surtout après l’accouchement où il y a une chute d’hormones. Le moindre sourire compte alors, et la moindre remarque ou pensée triste devient démesurément importante…

Avec la gamme « Rendez-vous des mots »  j’ai eu envie de proposer de jolies petites (ou grandes) affiches, mignonnes, décorées, et porteuses de mots positifs et joyeux.

La première affiche que j’ai designé (mais que je vous dévoilerai le moment venu) saura réconforter n’importe quelle maman, à n’importe quel moment de sa journée. Pour cela, il suffira de se poster devant l’affiche et de lire les mots et citations qui y sont délicatement inscrits… Effet reboostant garanti !

En tout cas, c’est ce dont moi j’avais besoin, et je ressens encore le besoin de me ressourcer de cette manière de temps à autres, encore aujourd’hui. En m’entourant de personnes positives et de visuels inspirants.

S’entourer de bonnes ondes et de belles pensées me semble primordial, alors j’espère que cette gamme plaira et qu’elle sera utile à bon nombre de personnes.

Pour le moment, les produits (dont certains sont quasiment prêts à être imprimés) sont « à débloquer », comme je vous l’expliquais ; il faudra attendre un peu que la boutique tourne pour que je puisse débloquer petit à petit les nouveaux projets qui me trottent dans la tête.

N’hésitez pas à vous abonner à la Newsletter du blog pour être tenues informées de la sortie des nouveautés !

Pour faire un petit tour sur la boutique, c’est par ici.

EM.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans #RDVdesmots, Mumpreneuse | 10 commentaires

Pensées farfelues et autres joyeusetés – Mon terrain de jeu

Ce soir, c’est au tour de la gamme des Pensées farfelues et autres joyeusetés d’être présentée ! Cette section est mon terrain de jeu par excellence. Grâce à cette gamme, je me laisse imaginer et dessiner sans complexe, toujours avec le style le plus adéquat qui se révèle être souvent dépouillé, pour un rendu simple et efficace. Les pensées farfelues ont vu le jour pour la première fois ici, sur le blog, dans la section qui porte le même nom. Elles ont reçu un excellent accueil et si pour chaque pensée farfelue présentée sur le blog, celui-ci me permet de poursuivre avec de vraies réflexions plus poussées, je laisse aux dessins de cette gamme de la boutique une libre interprétation et attribution qui vous est propre et qui vous regarde. Cette gamme est expérimentale. Pour le moment, ces dessins sont originaux et uniques. Les dessins les plus appréciés recevront le droit d’être imprimés et d’exister ainsi en un plus grand nombre de copies. En attendant, les premières intéressées, les premières servies !

Voici quelques exemples de cartes accompagnés de leur légende :

Portez votre enfant dans vos bras et rapprochez le creux qui sépare votre œil de votre joue, de la proéminence de celle de votre bout de chou. Vous venez de réaliser l’un des câlins les plus réconfortants de l’histoire de l’humanité. J’ai nommé : « le joue-creux-d’œil ».

La césarienne n’est pas une fatalité. Annoncez-la avec humour pour désamorcer les questions désobligeantes et montrer au monde que oui, une césarienne peut aussi être un moment d’émotion. Il n’y a qu’à regarder cette petite pomme qui profite déjà de l’un de ses bébés sur elle, tandis que les autres arrivent au monde.

Deux mains pour une même phrase, un même chemin…

Annoncez votre grossesse avec une illustration a priori abstraite mais qui prendra tout son sens lorsque vous aurez inscrit quelques mots riches de sens au dos de la carte postale. Et vous ? Avez-vous vu du premier coup l’objet de toutes les convoitises ?

Un peu d’humour dans ce monde de bruts où contre toutes attentes, des crimes ont aussi lieu dans les communautés de pommes.

Plein d’autres cartes rigolotes vous attendent sur la boutique !

Il reste encore les deux gammes à débloquer, que j’aimerais encore vous présenter dans les jours à venir avant que le blog ne reprenne son rythme classique.

Je vous dis à demain,

EM.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Dessin, Mumpreneuse | 4 commentaires

Maman poule – Un peu de douceur

Je prends ma pause du soir par ici pour atterrir de cette super journée ! Aujourd’hui a eu lieu le tout premier petit tour à la poste pour la boutique et c’était super émouvant pour moi.

Préparer vos petites commandes, faire les emballages, écrire des petits mots à intégrer dans les colis, j’aime bien faire ça et je m’imagine bien le faire plusieurs fois par semaine si les choses marchent bien…

Envoyer moi-même les petites créations que j’ai mis sur pied, c’est un plaisir vraiment gratifiant ! Merci à celles qui commandent et qui partagent ce projet. Merci de me faire confiance.

Alors ce soir, c’est à une nouvelle gamme d’être présentée et j’ai décidé de mettre à l’honneur la gamme dont la totalité des produits devraient déjà être connus des plus anciennes d’entre celles qui me suivent ici.

La gamme Maman poule contient à ce jour 3 tote bags et une carte de vœux aux illustrations qui ont traversé l’histoire du blog…

La maman poule, c’est carrément la maman que je suis au quotidien, hyperprotectrice, hypercaline, je suis super proche de ma fille et je m’inquiète beaucoup pour elle (ce qui est sans doute du à notre histoire) ; mais je la laisse respirer tout de même, ne vous inquiétez pas ! Je l’accompagne avec tout mon amour tout simplement. Je suis seulement aux aguets et aux petits soins, et je l’assume totalement !

Pour la boutique, seul le tote bag « Je suis une maman poule » a été ré-imprimé en un plus grand nombre d’exemplaires. C’est celui qui avait plu à un grand nombre de personnes, alors c’est lui que j’ai choisi de mettre en avant. Il a été ré-imprimé sur un tissu garanti OekoTex® , qui n’est autre que le premier label qui garantit les qualités humano-écologiques des textiles.

Les deux autres tote bags n’existent qu’en un seul exemplaire pour le moment. S’ils devaient être amenés à être ré-imprimés, ils le seront sûrement aussi avec le label OekoTex®.

Le tote-bag, c’est la pièce earth-friendly à avoir. Dites adieu aux sacs plastiques dans votre quotidien et optez plutôt pour un joli sac en tissu réutilisable.

Pour ce qui est de la carte de voeux, elle a été imprimée avec un pelliculage Soft Touch, effet peau de pêche.

D’autres produits sont « à débloquer », comme je vous l’expliquais ; il faudra attendre un peu que la boutique tourne pour que je puisse débloquer petit à petit les nouveaux projets qui me trottent dans la tête.

Merci à toutes et je vous dis à demain pour la présentation d’une autre gamme.

EM.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Dessin, Mumpreneuse | 6 commentaires

Mémoire d’anges – Pour se souvenir…

La gamme Mémoire d’anges, qui regroupe plusieurs créations originales, se résume en une phrase si bien énoncée par Victor Hugo : « Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis. »

La question du deuil périnatal est entourée d’une épaisse brume emplie de tabous qui empêche parfois certains parents d’exprimer leurs émotions, alors que cela leur permettrait pourtant de crier leur fierté ainsi que leur peine. Cette gamme est naturellement née suite à notre histoire, et c’est d’ailleurs cette dernière qui donne un sens à cette boutique en ligne.

Pour le moment, elle ne continent qu’un seul produit décliné en deux couleurs. Il s’agit d’un cœur ailé que j’ai j’ai dessiné moi-même. Ce pin’s me tient beaucoup à cœur, nous l’avons fait imprimer sur une surface au toucher « peau de pêche », en mat, pour plus d’élégance.

Un gadget pour certains ? Un grade ? Un signe distinctif ? Une pensée ? Un cri du cœur ? Une mémoire illustrée ? À chacun de voir ce que ce pin’s lui inspire. Avoir un enfant est une fierté, même lorsque cette partie de nous s’envole trop tôt. Libre à chacun d’exposer ou non ce petit cœur. Quoi qu’il en soit, que ce soit dans l’intimité, ou visible aux yeux de tous, chaque être mérite une mémoire qui dépasse cette simple forme. Ceci dit, le tabou de ces histoires mérite d’être rompu, alors ces petits badges se dressent fièrement pour rappeler au monde que ces petits êtres ont bel et bien existé.

Le mien a les ailes bleues.

J’ai assez de mal à partir en quête des mamans qui pourraient être touchées par ce produit parce que lire leurs histoires me touchent trop, mais si vous connaissez des mamanges ou des paranges, n’hésitez pas à leur en parler ou même à leur offrir directement le pin’s.

EM.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Mumpreneuse | 10 commentaires

Un brin unique – Des tableaux faits main !

Deuxième article pour une deuxième gamme… Dans la section Un brin unique, je vous propose de jolis tableaux à offrir ou à sélectionner pour vous, en fonction de votre décoration et de vos goûts.

Je peins ou dessine avec plusieurs médiums et différentes techniques selon les tableaux. Dans cette catégorie, vous pourrez donc retrouver de la plume, du lavis, de l’aquarelle, des dessins au crayon, aux pastels, ou avec d’autres peintures (huile, gouache…).

Les sujets sont variés : animaux ou paysages, et à l’avenir des reproductions de toiles de maîtres seront ajoutés à la collection.

Chaque production est systématiquement envoyé déjà encadrée !

Je vous présente mon petit matériel avec un petit dessin tout simple juste ici, pour vous montrer comment j’ai procédé pour les aquarelles déjà présentes sur la boutique !

Et voici quelques rendus.

Si vous avez un petit coup de cœur, vous pouvez les acquérir par ici !

EM.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Dessin, Mumpreneuse | Laisser un commentaire

Traits pour toi – Je dessine vos enfants !

7 mini-articles pour présenter les 7 gammes de la boutique… C’est parti !

Ce soir, je mets à l’honneur la gamme Traits pour toi. Je ne l’ai pas nommée ainsi sans raison ; dans cette gamme, vous retrouverez un service de portrait réalisé par mes soins. Il s’agit plus précisément d’un portrait d’enfant que je vous propose, réalisé au crayon et encadré bien sûr…

Quelques temps avant de me décider à intégrer cette gamme à la boutique, j’avais réalisé un portrait de notre choupette un beau jour pour décorer le couloir menant à sa chambre. Mon mari avait alors tout de suite reconnu ses traits. Ma mère m’avait dit qu’elle avait tout de suite reconnu sa petite-fille, et mes sœurs avaient également appuyé ces propos. Après plusieurs discussions et doutes de ma part, j’ai finalement décidé de procéder à un test grandeur nature pour plus d’objectivité !

Je me souviens d’ailleurs avoir hésité à appeler cette section Traits pour traits, mais je pense que cette appellation aurait été moins juste, puisque je ne promets en aucun cas un trait pour trait dans la mesure où ma production n’est absolument pas une reproduction décalquée du portrait que vous m’aurez confié, mais bien une esquisse réaliste probablement déformée par mon propre regard sensible. Je trouve que c’est justement ce qui fait le charme de ce service. Les portraits dégagent toujours une essence particulière que chaque perception re-projette différemment. Alors je me suis posé la question de savoir si je parviendrai tout de même à rester fidèle au sujet un maximum, car l’objectif est tout de même que l’enfant soit clairement reconnaissable.

Pour cela, j’ai choisi de m’adresser à un blogueuse que j’apprécie énormément et qui avait déjà exposé de beaux portraits de sa descendance ! Je ne la présente plus… il s’agit de… Dinde de toi ! J’ai choisi de la contacter et de lui exposer le projet. Elle a tout de suite accepté. Elle m’a envoyé une photo de son adorable petite fille et j’ai fini par lui envoyer directement le portrait encadré qu’elle m’a confirmé avoir beaucoup apprécié !

 

 

Je la remercie énormément d’avoir accepté ce test géant et de m’avoir permis par la même occasion d’utiliser la photo et le rendu du portrait sur la boutique pour illustrer la gamme. Je suis aussi très flattée d’être l’auteur du portrait d’une si jolie petite fille qui trônera sur le mur d’un château !

Suite à son retour très positif, je n’avais plus de doute sur le fait que ce service pourrait plaire et fonctionner.

Je précise que mon domaine de prédilection en dessin est justement le style réaliste, avec une mention spéciale pour le portrait. Je peux vous assurer que passer des heures à dessiner un portrait d’enfant est quelque chose de particulièrement intéressant. Un enfant a des émotions très communicatives ! Par exemple, dessiner un enfant qui sourit revient à passer trois heures à sourire soi-même !

Dessiner un portrait restera à chaque fois un grand challenge, car j’ai tendance à toujours beaucoup douter, mais je pense me plaire à porter cette casquette de portraitiste de temps à autres, tout en faisant plaisir à d’autres mamans.

Ce service est toutefois proposé avec un système de quota par mois. Il pourrait donc parfois se voir temporairement suspendu au fil de mes disponibilités.

Cette gamme pourra donc vous plaire si vous souhaitez garder un souvenir original et précieux de votre enfant dans le temps, à lui offrir lorsqu’il sera plus grand, ou à conserver précieusement.

Traits pour toi, c’est simplement la promesse d’une émotion unique. Une vibration portée par les traits d’un portrait esquissé au crayon dont le charme n’a pas d’égal.

Pour exposer la marche à suivre, j’ai réalisé cette infographie qui sera bien plus amusante à consulter que les énormes pavés que j’ai tendance à vous pondre… #EntreMamanPouleEtBlogueusePouleIlNyaQuunPas

 

(N’hésitez pas à appuyer sur l’image pour zoomer !)

EM.

Pour faire un tour sur la boutique, c’est par ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Dessin, Mumpreneuse | 8 commentaires

LANCEMENT DE LA BOUTIQUE UN BRIN DE MAMAN !

 

 

12 h 00 ! La boutique ouvre ses portes ! C’est avec beaucoup, beaucoup d’émotions que je vous annonce le lancement officiel de la boutique en ligne Un brin de maman !

Vous le voyez, ce logo ?! Il annonce une bien belle aventure toute neuve. C’est en appuyant sur ce petit logo à droite du blog que vous aurez accès à la boutique dorénavant.

Cela fait maintenant plusieurs mois que je travaille à remplir cette boutique. Il y a sûrement beaucoup d’éléments que vous reconnaîtrez du premier coup d’œil. Mais il y a de nouvelles petites choses, et comme je vous le disais, tous les concepts ne sont pas encore débloqués.

Il y a quelques semaines, mon mari a mis le site sur pied et il m’a tendu le flambeau pour que je vienne y déposer mes mots ainsi que les photos de mes petites créations qui se finalisaient au fil des jours. Un vrai travail de fourmi qui a demandé des heures !

Alors voilà, c’est aujourd’hui que je vous dévoile tout ce travail ! Je trépigne d’impatience à l’idée d’avoir vos retours d’avis. J’espère réussir à vous surprendre même si je n’ai pas résisté à continuer à vous en dévoiler à chaque fois un peu plus, ici et là…

Je voulais aussi vous parler de ma petite boule au ventre en ce jour si particulier. Peut-être qu’au début, je n’aurais pas encore les bons automatismes, peut-être que j’aurais quelques doutes, mais quoi qu’il en soit, vous pouvez êtres sûres que je resterai très transparente pour vous en parler ici. J’avancerai doucement, sans prise de tête mais avec rigueur comme j’aime le faire.

Je pense que beaucoup de personnes ont dû s’empresser de cliquer sur le bouton de la boutique avant de lire ce petit article de lancement. Alors le micro est à vous !

Qu’en pensez-vous ?

EM.

PS : Il y a deux moyens de faire vivre ce projet : acheter lorsque les produits vous plaisent et que vous en avez la possibilité et l’envie, ou bien en partageant le projet ! Alors si vous aimez bien mon univers et mon travail, n’hésitez pas à en parler autour de vous ! Ne sous-estimons pas la puissance du bouche-à-oreilles… 😉

Merci pour tous vos messages d’encouragement ces derniers jours, et depuis le tout début pour certaines d’entre vous qui se reconnaîtront ! 😉

Moi, je vous dis à très très vite vite pour une série de petits articles de présentation par gamme, puis le blog retrouvera son rythme classique d’articles (maternité, #RDVdesmots…).

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié dans Mumpreneuse | 18 commentaires