Grosse colère, par Mireille d’Allancé

unbrindemaman © EM – Grosse colère

Cette semaine, j’étais bien affairée et je dois l’avouer, j’ai eu fort peu de chose à vous partager. Mais c’était sans compter sur ce très beau livre sur lequel nous sommes tombé par hasard en librairie.

Ici je vous présente la version rigide, mais l’album existe en plus petit avec une couverture en carton fin.

Dans cet album, nous retrouvons Robert, un petit garçon qui rentre chez lui après un match de tennis qui ne semble pas s’être très bien déroulé. Il est très désagréable avec son père et se voit contraint de monter dans sa chambre. C’est à ce moment qu’il sent quelque chose qui monte et grandit en lui et qu’il va finir par extérioriser. C’est sa colère qui prend le relais et qui se met en action. Cette « chose » prend possession des lieux, elle ravage tout sur son passage. Ce n’est que lorsque le monstre s’attaque aux jouets de Robert que ce dernier décide de tout arrêter. Il remet les choses en ordre et chasse la colère qui va se retrouver coincée dans une petite boîte.

Dans cet album, les émotions son très bien retranscrites, les dessins sont très expressifs. L’histoire est très intéressante puisqu’elle propose à l’enfant de comprendre le mécanisme de la colère. Cette dernière est personnifiée, elle est incarnée par ce monstre qui est dissocié de l’enfant au moment où il ravage tout. Le petit garçon devient spectateur de la puissance de cette émotion dévastatrice. La « chose » ne reconnaît même pas le jouet favori du petit Robert, et c’est ainsi que le garçon va pouvoir prendre conscience que lorsqu’il fait parler sa colère, il n’est plus lui-même !

L’enfermement du monstre devenu minuscule, au moment où la colère diminue, est aussi une belle image pour comprendre qu’elle reste présente, qu’elle guette, mais qu’il est possible de la canaliser.

Très bel album, tant par l’histoire que par le dessin. Je ne peux que recommander ce beau livre.

EM.

Rendez vous dimanche pour fêter les 200 nouvelles personnes qui se sont abonnées sur Facebook ! Facebook qui est vraiment très lent ces derniers temps pour une raison qui m’échappe…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Lecture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Grosse colère, par Mireille d’Allancé

  1. Suzanne dit :

    Mais il m’a l’air vraiment chouette ce livre 🙂
    Merci pour la découverte !!!!

  2. Maman de 4 enfants plus un ange dit :

    Magique ce petit livre ….merci !et bravo pour tous les efforts pour nous le faire découvrir 😉

  3. petite étoile*** dit :

    j’ai connu ce livre grâce à une amie. il est vraiment bien pour faire comprendre à l’enfant ce que la colère représente et aussi comment contrôler cette émotion très fortement exprimé parfois par les tous petits!

  4. Je ne note pour mon baby boy, merci pour ton avis 🙂

  5. Ju_vqal dit :

    Un grand classique de la littérature jeunesse !
    Je le vendais et conseillais souvent dans ma librairie <3 Trés bon choix !
    Bises.
    Ju.
    http://vivementquilsaillentaulit.com

  6. Harmonie d'un Fil dit :

    Bonjour EM,
    Je vous remercie pour ce chouette livre qui a beaucoup plu à ma fille lorsqu’elle était en maternelle. Nous l’avions découvert à la bibliothèque. Lieu toujours agréable et d’intenses moments de partage … C’est un livre qui illustre vraiment bien comment gérer la colère aux enfants comme aux plus grands. Merci EM de m’avoir permis de me remémorer cette merveilleuse histoire.
    Cela me fait penser à une autre histoire que j’ai découvert en 2013, tout à fait par hasard, écrite par Brigitte Minne et intitulé « Comme une princesse ». J’ai eu un réel coup de cœur pour ce magnifique livre.
    Je vous le recommande … et peut-être que vous nous en ferez un superbe article. Voici ce que l’on peut trouver sur sa 4ème de couverture…
    « Marie trouve qu’elle ne ressemble pas à une princesse mais son papa n’est pas d’accord. Au cours d’une belle journée entre père et fille, il va lui montrer que toutes les filles sont des princesses : la coiffeuse aux doigts d’or malgré un bec-de-lièvre, la pâtissière talentueuse bien qu’enrobée, la très vieille dame aux yeux de son mari… Un album délicat sur l’amour paternel et l’acceptation de soi. »
    C’est toujours un plaisir de vous lire.
    Merci EM.

    • EM dit :

      Bonjour Harmonie,
      Je suis tellement contente de vous relire ici ! Un grand merci pour ce partage, je vais partir en quête de ce livre dont vous parlez. Le plaisir est pour moi 🙂
      EM.

Répondre à Suzanne Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *