Je ne peux pas, j’ai travaux

unbrindemaman © EM – Vestige d’un autre temps

Précédemment:
L’aventure commence !
Des locaux pour unbrindemaman ?

Nous étions planté là devant cette charge immense de travail et nous ne savions pas par où commencer… Nous avons regardé nos pieds et nous avons décidé de commencer par retirer l’immonde moquette d’un autre temps qui jonchait le sol.

Elle était humide, dû à un récent problème de plomberie résolu depuis. Elle était donc par-ti-cu-lièrement ODORANTE. (Je rappelle que nous rénovons une vieille cave).

C’est armés de paires de ciseaux, de gants et de masques chirurgicaux que nous avons incisé ce tapis d’horreur pour le mettre en pièces prêtes à être emportés à la déchetterie.

Enfin, disons plutôt que ces morceaux formaient un monticule indescriptible que nous avons peiné à déplacer dans de grands sacs poubelles qui encombraient l’espace exiguë dans lequel nous évoluions.

Inutile de préciser que lors de cette opération, j’ai rapidement laissé une place exclusive à brin de papa, prétextant un réveil de notre choupette (#lesmamansallaitantessavent ) me permettant ainsi de m’éclipser incognito.

Qu’avons-nous découvert ?

  • Des journaux datant des années 50 périssaient là-dessous ! Cette pratique semblait courante à l’époque. Peut-être pour des questions d’adhérence ou d’isolation ?
  • A notre grande surprise, un vieux plancher assez amoché mais tout de même bien résistant.

Suite à cet épisode un peu traumatisant, notamment de par les agressions olfactives que nous avons subies, nous avons pris une décision radicale.

Au lieu de donner une nouvelle vie à ce vieux plancher, nous avons pris conscience que nous préférions plutôt le recouvrir entièrement pour continuer sur une nouvelle base (puis j’avais toujours en tête mon idée de carrelage pour mon petit coin…).

Nous avons aussi décidé de nous occuper rapidement du défrichage du reste de la pièce (murs et plafond) pour avoir une vraie vue d’ensemble sur l’étendue du travail à abattre.

EM.

La suite au prochain épisode…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Mumpreneuse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

22 réponses à Je ne peux pas, j’ai travaux

  1. Je ne peux que vous souhaitez beaucoup de courage! C’est beaucoup de travail mais la fierté de l’avoir fait sera encore plus grande!

  2. Les travaux de rénovation et leur ribambelle de surprises !! Ca me rappelle des souvenirs, pas si lointain !! Bon courage à vous !

  3. Paty dit :

    Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression que je n’ai pas fini de rire avec cette aventure … ^^
    Les journaux étaient utilisés comme isolants, on en retrouve dans toutes les maisons construites notamment au milieu du 20ème siècle, ce qui permet aussi de les dater indirectement, ou du moins de savoir quand des travaux d’ampleur ont été réalisés 😉
    Et le plancher … dommage, il est souvent de bonne qualité une fois la couche superficielle abîmée retirée… Mais pas simple à décaper, surtout si la pièce est mal ventilée … Bon, j’attends la suite avec délectation ^^ (pardon de me moquer, mais çà me rappelle des souvenirs) 😀

    • EM dit :

      Ah mon intuition était bonne ! Ah si ça te fais rire ça me fais plaisir ! La suite arrivera sous forme de résumés des grands temps, au fur et à mesure, un peu plus tard, le temps que les choses avancent…
      Merci Paty;*

  4. Dinde De Toi dit :

    Les découvertes lors de rénovation c’est toujours un grand plaisir !! Même si parfois cela apporte plus de questions que de réponses 🙈. C’est pour cela que j’encourage parfois mon mari à démollir un mur par ci, un mur par là, ou de creuser un trou dans le sol, pour se plonger dans l’histoire énigmatique de notre maison 🤗. J’ai un détecteur à métaux et quand je m’y mets je creuse partout dans le jardin, pire qu’une taupe 🙈.

    • EM dit :

      Hahaha ! XD J’adorerais avoir un détecteur de métaux ! Mais si je me souviens bien tu as déjà des taupes qui creusent pour toi non ?! ;D
      EM.

      • Dinde de Toi dit :

        Oui nous avons des « taupes de compagnie », c’est un problème récurrent et c’est sportif pour les piéger. Une fois j’ai réussi à en attraper une par la queue au moment où elle faisait demi tour en haut de sa taupinière ; j’étais immensément fière 😂.

        • EM dit :

          Waw j’aurai tellement peur d’en approcher une… alors l’attraper par la queue ! Quel courage ! Je pense que comme elles font des monticule de terre « retourné » cette « nouvelle » terre fraiche peu servir et être bien utile. (Faute de pouvoir les approcher j’apprendrais à vivre avec à ta place ^^)

  5. Suzanne dit :

    Tu me donnes la nausée avec tes descriptions !!! Mais je suis curieuse de voir le pas à pas de votre joli local 🙂

  6. Ah… Pas sympa cette découverte !! Les surprises des rénovations, un plaisir !!!! :O
    Bon courage dans vos travaux et pour la fin du défrichage 😉 Bientôt tu auras une vue d’ensemble pour faire tous les choix qui te permettront de créer le local de tes rêves 😉

  7. petite etoile*** dit :

    Tres drole cet article !!! Mais ca a pas du l etre pour vous bon courage!

  8. Çà y est, nous y sommes… travaux, jus de coudes et heures passées à nettoyer. Cela me rappelle quelque chose! Bon courage à vous deux et curieuse de connaître la suite….

  9. Ahhhh les joies de l’ancien et des rénovations ! En plus la cave !! Non je ne ris pas (enfin, si un petit peu mais je ne me moque pas, ahh ça non !!) et je vous souhaite bien du courage !
    Le seul « avantage » qu’on puisse vous envier c’est qu’à la cave, il doit faire frais !!
    Bisous et à bientôt pour la suite de tes aventures 🙂

    • EM dit :

      Oui bien vu ! J’espère pas trop en hiver ! Ca me fais plaisir si ça peux te faire sourire (ou rire :)) Merci pour tes encouragements ! 🙂
      EM.

  10. Justine dit :

    Ah oui vous vous êtes lancés dans de grands chantiers ! J’aime bien ce genre d’articles pour suivre l’évolution de tout ça. Bon courage alors 😺💪🏻

Répondre à Dinde De Toi Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *