#RDVdesmots – Le fond de mon identité

unbrindemaman © EM – #RDVdesmots – Le fond de mon identité.

 

« Le fond de mon identité, c’est l’humanité toute entière. »
Roland Poupon

Saviez-vous que j’avais fait de l’équitation durant deux années consécutives ? Enfin, j’ai surtout monté des poneys, mais aussi un cheval une fois… C’était formidable et c’était il y a une dizaine d’années, avec l’école.

Qui de mes amies proches d’aujourd’hui le sait vraiment ? Et quant à vous, amies virtuelles ? Connaître cette information à mon sujet a-t-il changé quelque chose à la perception que vous aviez de moi ?

Non ? Pourtant, cette expérience fait partie de mon histoire et elle a forcément eu un impact sur moi. Aujourd’hui, passer devant des chevaux, des poneys ou des ânes contraints de tourner autour d’un poteau à longueur de journée pour amuser la galerie les jours de fête foraine, me fend le cœur. Cette image peut me coller à la peau et me mettre mal à l’aise pendant un long moment avant de reprendre mes esprits et retrouver le sourire.

Si je m’arrêtais là, et que je ne faisais passer aucun message supplémentaire concernant le bien-être des animaux, vous pourriez penser que je raconte simplement ma vie. Cela aurait assez peu d’importance au fond, car cette anecdote à mon sujet n’est qu’une petite pièce du puzzle bien plus large qui compose ma personne.

Ce que je veux dire par là, c’est qu’au-delà de toutes les questions de génétique engendrée par les liens du sang qui font notre première identité fondamentale, il existe d’innombrables détails, des histoires, des sensations, des expériences, des échecs et des réussites, qui nous forgent et qui complètent notre identité propre.

Personne d’autre que nous-mêmes les connaît vraiment tous, car nous, nous les avons vécus en vrai, et qu’ils sont dans notre mémoire. Je pourrais donc passer ma vie à vous parler de moi (ce qui n’est pas l’objectif de mon blog) sans que vous ne me connaissiez vraiment.

Le blog a bientôt un an et j’ai le sentiment de vous avoir dit très peu de choses à mon sujet. Pourtant, par la force des choses, vous avez fini par connaître les grandes lignes de mon puzzle.

Vous ne connaissez pas mon nom, ni mon prénom. Il y a bien ma famille, mes sœurs qui me lisent régulièrement, et une bonne amie d’enfance, qui connaissent ces informations… Sinon, ici je suis EM, juste ça. Des initiales qui pensent et qui écrivent, des idées, des réflexions… et qui aiment échanger avec vous.

Vous savez que je suis une femme, que j’ai une vingtaine d’années, que je suis mariée, que j’ai un époux et que nous avons eu des jumeaux. Que nous avons la chance d’avoir notre choupette auprès de nous et que notre fils, lui, nous attend au Paradis.

Vous savez que j’ai la foi, que je suis une personne simple mais réfléchie, qui cherche toujours à faire la différence entre le bien et le mal, pour le bien de tous.

Vous savez que j’aime écrire, que j’aime réfléchir, me remettre en question et débattre. Vous savez que j’aime les travaux manuels et que j’aime dessiner. Vous savez que j’ai beaucoup travaillé pour gagner le droit d’exercer la profession de mes rêves : l’architecture.

Vous savez aussi que j’ai mis ma carrière en pause pour profiter de ces belles années auprès de ma vie, ma fille. M’occuper d’elle, l’accompagner et la voir grandir pour profiter pleinement des rayons de bonheur qu’elle déverse sur nous.

Vous savez, puisque nous avons monté ce projet ensemble, que nous avons pensé une association combinée à une boutique en ligne dans laquelle je vends mes petites peintures et autres créations.

Vous savez que je suis attentive, sensible et à l’écoute, très ouverte d’esprit et que j’aime échanger et débattre sans jugement, sans prétention aucune. Vous savez que la violence m’insupporte, que je déteste l’injustice, l’arrogance, la fermeture d’esprit, la méchanceté. J’aime les personnes honnêtes et gentilles, qui vivent leur vie au calme et qui ne demandent rien de plus que d’être bien dans leur cocon. J’aime recevoir le bonheur et je fais tout pour en donner, avec le sourire, au quotidien.

Et si vous me lisez régulièrement, vous savez des tas d’autres petites choses à mon sujet. Ce sont des petites pièces de mon puzzle que « j’offre » surtout pour appuyer mon propos et soutenir mes idées.

Cette distance, que j’ai volontairement choisie de prendre, est finalement très importante pour moi. Elle me donne une sensation de liberté. Alors que beaucoup de personnes pensent qu’internet est un lieu où ils peuvent décharger leur haine, car ils sont protégés par leur anonymat, mon anonymat à moi, ici, n’a rien à voir. EM reste pleinement en accord avec mes valeurs et la personne que je suis réellement.

Alors pourquoi ne pas montrer mon visage, me direz-vous ? Pourquoi ne pas vous dire mon nom ? (Ces questions m’ont déjà été posées de nombreuses fois…) Facebook lui-même a cherché, un jour, à connaître mon identité pour authentifier mon compte…

Je ne suis pas prête à le faire pour le moment, et pour plusieurs raisons :

J’aurais trop peur de perdre cette liberté d’expression. Peur d’avoir une retenue inconsciente sur les thèmes que je voudrais aborder. Peur des a priori… Je parle ici de l’impact que peuvent avoir les phénomènes d’appartenance naturelle qui nous régissent :

  • « Tu me ressembles, alors je t’aime bien. » (intérêt/complaisance)
  • « Tu ne me ressembles pas, alors je ne t’aime pas. » (dégoût/rejet)
  • « Tu ne me ressembles pas, mais j’aimerais être comme toi.» (envie/comparaison)
  • « Tu ne me ressembles pas, et j’aimerais éviter d’être comme toi. » (curiosité/voyeurisme)

Vous le savez, le blog est loin de ne parler que de maternité… Ce que je voudrais, c’est que mon blog ne soit pas teinté, pour que tout le monde s’y sente bien et que la neutralité permette à chaque individualité de se sentir concernée par les sujets que nous développons ensemble ici. Vous êtes légitimes autant que moi, parce que nous sommes citoyennes du monde et que les sujets que nous traitons ici, nous les connaissons toutes, de prêt ou de loin.

Ici, j’ai le temps d’écrire et de développer mes idées, c’est une chance pour moi d’être lue, et d’être entendue, car c’est quelque chose que nous avons rarement le temps de faire pleinement dans la vraie vie. Finalement, il se pourrait même que vous en sachiez beaucoup plus sur le fond de ma pensée, celle-là même qui forge mon identité profonde, qu’une grande partie des rencontres que j’ai pu faire dans ma vie, qui connaissaient pourtant mon visage et mon nom.

Parfois, je me demande… et si le blog prenais de l’ampleur ? Et si me montrer pouvait donner un coup de pouce à l’association, pour faire connaître mes projets ? Et puis je me ravise. Pour le moment, je reste sur ma lancée et je cultive mon anonymat, parce que ce blog est à vous et moi. Il fonctionne très bien comme cela et mon enveloppe physique n’apporterait rien de plus à la compréhension de ce que mon cœur a à offrir.

Tout ce que vous devez savoir de plus à mon sujet, c’est que le fond de mon identité, c’est l’humanité toute entière, et c’est d’ailleurs ce qui nous rapproche au fond. Avec le temps, je le ressens vraiment, je me suis attachée à chacune d’entre vous, alors merci.

Merci infiniment de me lire et de continuer chaque semaine à échanger avec moi en privé ou en commentaire. Merci, et bienvenue aussi à toutes les nouvelles lectrices qui nous rejoignent un peu chaque jour.

EM.

PS : Rassurez-vous, je ne suis pas un cheval. La photo était juste trop belle et je voulais l’utiliser. ^^

A vous de me décrire les grandes lignes de votre puzzle en commentaire, si le cœur vous en dit,  sans avoir à vous mettre à nu pour autant.

Et dites-moi, par curiosité, suivre un blog tenu anonymement vous dérange-t-il vraiment ?

Pour retrouver les règles du jeu de notre rendez-vous hebdomadaire et lire ou relire les anciens #RDVdesmots, c’est par ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans #RDVdesmots, Infoblog. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

30 réponses à #RDVdesmots – Le fond de mon identité

  1. Erika Imala dit :

    Coucou

    Je ne suis pas venue depuis longtemps… Le lecteur wordpress ne m’avertissait pas que tu postais… Plus personne (enfin presque) ne postait… Alors je suis allée voir.. et j’ai réactivé toutes les notifications 😉 Je ne devrais plus rien louper !!

    J’ai eu plusieurs sites et blogs successifs (écolieu, blog perso, etc). J’ai toujours publié sous un pseudo… Je souhaitais me préserver. J’avais peur des jugements, de perdre mon intimité etc. Même professionnellement, mon nom n’apparaissait pas sur mes sites.

    Il y a peu j’ai ôté mon pseudo et j’ai écris mon nom… parce que j’ai ressenti le besoin d’être MOI dans toute mon entièreté. Ma voix intérieure me disait « Pourquoi ta caches tu ? de quoi as tu peur ? de quoi as tu honte ? »… Les préjugés, la méchanceté, le voyeurisme etc de toutes façons est là, pseudo ou pas… et pour ma (notre) part, cela venait de personnes qui savait qui était sous le pseudo (certains membres de la famille, principalement… ).

    Beaucoup de mes projets s’ouvraient difficilement et je suis persuadée qu’en me préservant derrière un pseudo j’empêchais la lumière et l’abondance d’être… Comment etre dans la lumière en me cachant… J’ai travaillé sur mes peurs…

    Et aujourd’hui ? bien je ne regrette pas !! Mais voilà j’étais prête, après 15 ans sous un pseudo…

    Suis ton coeur, suis ta petite voix, quand tu seras prête, si un jour tu le souhaites, tu te dévoileras totalement 😉

    Bises

    • EM dit :

      Waw, merci beaucoup pour ton retour ! 15 ans sous pseudo c’est beaucoup ! Tu es parvenu à trouver le chemin pour en dire plus sur toi, c’est le fruit d’un long cheminement qui m’emportera peut-être avec le temps, qui sait… 🙂
      Merci beaucoup en tout cas ! 😀
      Pleins de bisous et heureuse de savoir que les notifications reviennent. Je passe aussi te lire régulièrement (même si je ne commente pas toujours faute de temps ) C’est un plaisir de te lire et même si je te découvre depuis bien moins de 15 ans, je me régale et tes partages sont de vraies trésors ! Merci beaucoup !
      Bisous :*
      EM.

  2. Comme toi, je me « cache » aussi derrière le blog !
    Et j’ai bien l’idée !
    C’est peut-être parce que je travaille avec beaucoup des monde autour de moi, où je suis identifiée dans mon poste.
    Un peu d’anonymat, ça repose !!!

  3. J’ai beaucoup aimé ce rendez vous des mots. Pour ma part, ça ne me gène pas du tout de lire un blog anonyme. Ça ne m’empêche pas d’apprécier ton contenu !!
    A bientôt,
    Charlotte.

  4. Pachamaman dit :

    Coucou
    En te lisant la citation que tu as choisi pour ton article prend tout son sens, on se ressemble, et ça peu importe que tu sois anonyme ou pas, je trouve ça bien de se cacher, c’est un peu se protéger, j’ai longtemps hésité et finalement ça ne me gêne pas de me montrer (c’est une photo de moi qu’il y a en en-tête sur mon site), justement ça me permet de mieux faire attention à ce que je peux écrire, et peut-être ça va me permettre de mieux m’accepter.
    J’aime bien vagabonder sur ton site et les autres sites de maman, il n’y a aucune place à la critique, au jugement contrairement à tous les forums de maman qu’on peut trouver sur les réseaux…
    À bientôt 🙂
    Jessica

    • EM dit :

      Merci beaucoup Jessica,
      Je suis super heureuse de t’accueillir ici et que tu t’y plaises bien. C’est vrai que les échanges sont agréables et super bienveillants. Merci pour ton retour et à très bientôt :*
      EM.

  5. Paty dit :

    Cc EM,
    L’anonymat est aussi une protection… parce qu’on ne sait pas toujours qui se cache derrière son écran pour nous lire… Il te protège toi, mais aussi ta famille.
    Alors, fait comme tu as envie, et quand l’anonymat n’est pas utilisé pour déverser son fiel à tord et à travers, il n’est pas gênant. Il t’entoure d’un voile de protection et de pudeur qui te rend un brin mystérieuse 😀
    Anonymat ou pas, perso, j’aime ce qui est authentique 🙂
    Bisous EM

  6. EM, ma belle surprise de cette fin de week end… Le premier article que je lis sur ton blog est celui-là, je te découvre, je suis touchée, je suis émue, je suis intriguée, je suis heureuse de me dire que je vais pouvoir te lire ! Ravie de rejoindre ta petite communauté ! A très bientôt

    • EM dit :

      Mille mercis ! Bienvenue à toi. Je suis super heureuse d’avoir découvert ton blog et ton univers également 🙂 (Merci Justine !)
      Pleins de bisous à toi ! :*
      A très bientôt 🙂

  7. Anaïs dit :

    Coucou EM,

    Moi j’aime bien cet anonymat. Je viens ici pour les richesses des pensées et des réflexion que tu as. Et je crois pas qu’on ait besoin de savoir quelle est ton image pour savoir qui tu es. Et si tu es lue c’est parce que ton histoire et ta sensibilité est source d’inspiration, de questionnement et d’intérêt.

    Je souhaite longue vie à ce format de partage en tout cas !

    • EM dit :

      Waw Merci beaucoup Anais, C’est très gentil. Je suis vraiment très touchée :’)
      J’aime aussi également te lire ! Je t’embrasse !
      A très bientôt :*

  8. Justine dit :

    Très bel article et très belle réflexion que tu partages ici, je trouve. Merci beaucoup ! Effectivement, je trouve qu’un blog sur lequel nous parlons de nos passions et de ce que nous aimons vraiment est forcément très personnalisé et je suis persuadé qu’on connait beaucoup de choses profonde sur quelqu’un dont on lit le blog. C’est la raison pour laquelle ne pas connaitre ton nom, ton âge ou ton visage ne me dérange pas plus que ça. Parfois ça m’intrigue beaucoup plus. Mais toi j’ai l’impression que tu te livres réellement alors je connais une belle partie de toi et j’aime beaucoup apprendre à connaitre cette partie de toi, d’ailleurs. 🙂

    • EM dit :

      Oh merci Justine ! Je suis absolument certaines que sur nos blog, nous nous « livrons » plus que dans certaines situations ordinaires de la vie. Même dans ton cas où tu te montre, je suis certaines que tu le ressent aussi. Sur ton blog tu as le temps de développer tes idées, tu transmets des émotions et des chemins de réflexions que tu as pris le temps de déplier et de mettre sur papier, ce que tu ne fera peut-être jamais ailleurs… C’est d’ailleurs ce qui fait un peu la magie des blogs. On a ce temps là et ça en dit beaucoup sur nous au fond. Merci beaucoup pour ton commentaire, ça me touche 🙂
      Pleins de bisous et à très bientôt :*

  9. Coline dit :

    C’est bien des fois de garder un peu de mystère de côté et surtout de ne pas trop en dévoiler sur ta vie privée si tu ne le sens pas et au final qu’est ce que ça change pour nous 🙂 Tu partages déjà énormément de chose et beaucoup de choses intimes. Tu nous montres que tu es une belle personne et cela suffit je crois 🙂

    • EM dit :

      Rho, mais c’est fou ça, il y a trop de gentils commentaires… Je suis vraiment très touchée. Un grand merci à toi :’)
      Bisous à toi Coline, et à bientôt :*

  10. Je me pose et je te lis. Du temps a couru avant que je trouve ce petit moment. Cela ne me dérange pas du tout que tu gardes ton anonymat 🙂Lorsque je suis un blog ou je le parcours l’identité de la personne m’importe peu. Les articles et les écrits m’intéressent plus. Je prends toujours autant plaisir à te lire. Tu décideras qu’en tu seras prête pour dévoiler ton identité ou pas. Je respecte moi aussi cet anonymat… Je publie sous mon vrai nom mais je ne laisse pas ou très rarement ma photo sur la toile. Pour l’instant j’ai besoin de ce confort. Je t’embrasse très fort 😍 Peut à peut, je vais lire tous tes articles. Prend soin de ta choupette 😊

    • EM dit :

      Merci beaucoup ! C’est très agréable de pouvoir garder cette liberté sans pour autant ressentir de mécontentements. Je te remercie beaucoup pour ton avis 😀
      Et merci de passer me lire 🙂 (je ne pense pas avoir le temps de passer ce soir pour rattraper mon retard de lecture sur ton blog mais ça ne saurait tarder !).
      Merci et à très vite ! :*

  11. Dinde de Toi dit :

    Les auteurs de blogs anonymes ne me posent aucun problème, chacun voit midi à sa porte. À l’inverse des photos de la vie réelle humanisent beaucoup un article qui devient tout de suite moins formel avec moins de distance avec le lecteur. Pas besoin de mettre un gros plan de son enfant, une photo de la chambre, du jardin ou du chat marche aussi.
    Je ne pourrais jamais afficher mon nom car il est lié à mon chez moi et à mon lieu de travail, c’est trop. En revanche montrer ma tête je ne l’ai jamais fait mais cela reste possible (une photo où je suis sous mon meilleur jour bien entendu 🤣).

Répondre à Justine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *