Mince de mince… Vous avez dit parents ?

 

Heu… Vous m’aidez à choisir ?

Egalité ? Tu parles…

Et pourquoi ne pas simplement laisser les gens écrire ce qu’ils ont envie ? Mère, père, tuteur, parent adoptif, femme, homme, LGBTQQIP2SAA WXYZ… ?

Si le père se met en première position, on l’accusera de machisme.
S’il est en deuxième position, on pensera de lui qu’il n’a pas rempli le formulaire lui-même, qu’il s’occupe moins de son enfant ou qu’il l’aime moins.
Si la mère se met en première position, on l’accusera de féminisme extrémiste.
Si elle se retrouve en deuxième position, elle sera la femme soumise par excellence…

Et puis si les parents alternent d’un formulaire à l’autre, je n’ose même pas imaginer ce que l’on pourrait penser d’eux.

Bref, j’avais dit à mon époux que je ne ferais pas d’article dédié à ce sujet polémique… mais honnêtement, ça me brûlait les doigts.

Je ne suis pas un numéro. Je suis la mère de mes enfants, point barre.

EM.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Éducation, Pensées, pensées farfelues. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

27 réponses à Mince de mince… Vous avez dit parents ?

  1. Moaman dit :

    Hello,
    Personnellement je trouve ce changement bien pour les parents homosexuelles parce que être parent ce n’est plus seulement un papa et une maman.
    Bien sur tu n’es pas un numéro mais tu crois franchement que les instits ou autre auront le temps d’analyser ce formulaire vu le nombre d’élèves qu’ils ont 😉
    A très vite

    • EM dit :

      Coucou,
      Personnellement et comme tu as pu le ressentir dans mes quelques mots, je trouve qu’il y a une forme de catastrophe dans cette méthode qui tend à retirer des mots au lieu d’en ajouter. Chacun vit bien la vie qu’il veut.
      J’ai vécu une sacrée épreuve en tant que parent. Je rappelle que j’ai perdu mon bébé et que dans mon malheur, heureusement j’ai eu la chance de vivre le miracle de garder ma fille auprès de moi. Pourquoi je te parle de ça ? Tout simplement parce que, aujourd’hui en 2019, si je n’avais pas eu de grossesse gémellaire et que je n’avais gardé aucun de mes enfants auprès de moi, je n’aurai pas gagné mon titre légitime de mère aux yeux de la société.
      Ce titre, ces lettres, elles ont un vrai sens pour moi et elles sont particulièrement chères à mon coeur. Je suis la maman de mes jumeaux et mon mari est leur père.
      Et maintenant, on m’explique que je vais devoir choisir entre être number one ou number two ?… Non mais, on atteint vraiment des sommets d’absurdité, non ? Pourquoi ne pas retirer les cases, refaire les formulaires et donner la possibilité aux gens de dire ce qu’ils sont vraiment : le papa, la maman, le tuteur ou que sais-je ?
      Ceux qui voudront inscrire parent 1, 2 ou 3 pourront le faire… libre à eux. Mais tout le monde doit être libre justement !
      On a tous nos histoires, et on a tous nos sensibilités. Les mots ont un sens pour nous tous. Si c’est l’égalité qui est recherchée, alors ce n’est certainement pas de cette manière que l’on a des chances de l’atteindre.
      En tout cas, ces mots ont encore un sens très fort pour moi. (L’instit pensera bien ce qu’elle veut… Tout ce que je veux dire, c’est que je suis parent numéro 1, mon mari est parent numéro 1, nous sommes égaux.)
      Les mots ont un sens… les chiffres aussi…
      A très vite 😉

  2. Colette dit :

    Je partage ton indignation.
    Notre société adore ‘catégoriser’; tout doit rentrer dans les cases!!!! Si ce sont des informations géographiques, purement matérielles, tout va bien!
    Mais là, on veut faire entrer des personnes dans les cases! Tout devient différent et choquant!

  3. Paty dit :

    Cc EM,
    … Heu … T’es pas un numéro ? Au risque de te décevoir, si si, pour toute administration et autres données informatisées qui se respectent, tu es un numéro, ne t’en déplaise : sécu, impôts, permis de conduire, clients, liste non exhaustive…
    Tu ne veux pas rentrer pas dans une case ? Alors, exit, si tu ne peux/veux pas être dans une catégorie, la société actuelle ne veut pas de toi … et je ne te parle même pas des « maladies » où l’on te case car tu ne tiens pas ton stylo « comme les autres », tu ne réfléchis pas « comme les autres », tu ne te comporte pas « comme les autres », blablabla « comme les autres »…
    A ce moment, tu fais parti des minorités plus ou moins acceptées et tu n’as plus qu’une solution : te créer TA case et revendiquer ton droit d’exister en tant que tel, et au passage, si possible, réclamer quelques indemnités ou autres droits (pas de devoirs surtout !!!!) pour faire bonne figure à l’outrage que tu as subi … et pouvoir te (re)construire…
    Pardon, j’ai profité de ton « billet d’humeur » pour m’égarer un peu plus largement, j’espère que tu me pardonnes…
    Perso, j’ai bien rigolé en voyant ce « nouveau pas progressiste ». Comme si certains s’ennuient tellement qu’il n’ont rien d’autres à pondre que ces sornettes très « bobos excentriques » à mon sens. Pour l’anecdote, depuis 2 ans, c’est ma fille qui choisit l’ordre des parents … et elle trouve inadmissible que ce soit le père qui soit mis en premier… 😉
    Si l’on veut être juste et équitable, dans cette évolution de société où chacun fait ce qu’il veut, pourquoi ne pas tout bonnement enlever le numéro ? Parce que, tout compte fait, quid des familles monoparentales ? Et par extension, des familles recomposées ? Des situations conflictuelles ? Des… Ok, je sors, je m’égare une fois de plus 😀
    Bisous, EM 😀

    • EM dit :

      Eh oui Paty, j’ai mis du temps à répondre faute de temps mais j’attendais ta réaction avec impatience (comme toujours), et je ne suis pas déçue. Comme souvent tu mets précisément le doigt où ça fait mal 🙁
      Absolument d’accord avec le fait que les numéros impliquent une hiérarchisation qui n’est la bienvenue pour personne, quelle que soit la configuration familiale d’ailleurs !
      Reste ! Tes remarques sont les bienvenues 😉
      Bisous et à très vite ! 🙂

  4. Je partage tellement ton avis sur ce point. Mais nous vivons dans une société bien spécifique ou comme tu le dis si bien on remplace au lieu d’ajouter. Pourquoi chercher à détruire « d’anciennes » valeurs familiales qui tiennent à coeur au lieu d’en ajouter d’autres ? Je suis pour l’égalité entre tous hétérosexuelles, homosexuels, hommes et femmes mais cela veut-il dire que l’on doit gommer nos spécificités ? Je ne le pense pas (mais j’évite de parler égalité car la dernière fois j’ai failli me faire lynché…).

    • EM dit :

      Oh oui je l’ai remarqué sur ton blog ! J’était étonnée d’ailleurs. Ces sont des sujets très sensible c’est vrai, mais moi je reste convaincu qu’il faut laisser les débats ouvert, en douceur, et rester ouvert d’esprit sinon chacun ressasse dans son coin et la cohésion qui était recherché au départ ne fini que par fragmenter…

  5. Un gros sujet en effet… le chiffre me dérange assez alors qu’il est à la base question d’égalité…
    Et puis mince, Parent 1/2 Pétille, ça sonne pas top 😉

  6. J’ai vu l’info mais je n’ai pas réfléchi plus que ça vu que je rempli toujours les papiers administratifs ! Mon homme trouve que mon écriture est plus jolie ! Donc je remplis toujours mes infos en premier!! Après il y a tellement de situation différentes que c’est peut-être une bonne chose pour les familles atypiques! Au boulot, j’ai souvent affaires à des gens avec des situations familiales atypiques………ça peut faciliter les démarches ! A voir dans le temps !

    • EM dit :

      Oui je ne suis pas contre modifier les formulaires pour qu’ils puissent d’adapter à tous les états familiaux possible et pour que personne ne se sente oublié, mais je reste sceptique vis à vis des chiffres qui impliquent une hiérarchie alors que c’est à l’égalité que ces modifications devaient aboutir. Il ne faudrait pas non plus tomber dans l’absurde ! Mais comme tu le dis, oui aux ajustements… tant que tout le monde (et n’importe qui) puisse s’y retrouver 🙂

  7. petite étoile*** dit :

    Tellement d’accord

  8. Pachamaman dit :

    C’est bien vrai, quitte à vouloir laisser une place aux parents homo, pourquoi ne pas laisser les cases libres avec la possibilité de chacun d’y mettre ce qu’il est aux yeux de ses enfants ? Je ne suis pas fan non plus du #1 ou #2… mais bon, on va s’y adapter que peut-on faire de plus ? Ou bien barrer cette mention et écrire celle qui nous convient simplement.
    Ça me rappelle qu’on a bien voté le fait d’enlever la mention’mademoiselle Sur les papiers, et pourtant, des années après cette loi, ma banque m’appelle toujours « mademoiselle », et ça m’énerve. Les gens dehors aussi qui se le permettent, je leur dis simplement « non, madame », il faut que ça devienne une habitude, ce n’est pas acceptable de se faire appeler mademoiselle alors qu’on est dans la vie d’adulte, et en’plus Pour la plupart d’entre nous, mère et en plus épouse !

    • EM dit :

      Je pense que le « mademoiselle » fait surtout plaisir aux mémés qui se sentent rajeunit 😆 moi ça ne me gène pas vraiment mais je comprends ta remarque. Merci pour ton commentaire.

  9. Anaïs dit :

    Je suis assez d’accord avec toi, cette polémique est nulle est inutile. Pourquoi ne pas laisser libre à chacun de remplir son statut seul. Libre à chacun d’y mettre ce qu’il veut.

  10. Tout à fait d’accord avec toi. A force de vouloir à tout prix gommer les différences, on oublie d’accepter l’autre avec ses différences. Je suis du même avis qu’Anaïs. Pourquoi ne pas laisser libre à chacun de remplir comme il l’entend. Ainsi, les différences seront respectées et chacun pourra rempli comme il le souhaite. Rien de tel pour m’énerver de cette façon de penser de « Bobo » à « deux balles » et de mettre tout le monde dans un même moule. Nous sommes tous différents et c’est tant mieux!

  11. Justine dit :

    Ahlala… Ce sujet !… Je suis désespérée quand je vois ceux qui sont bloqués dans l’ancien temps et ceux qui sont étroits d’esprit et parfois je suis désespérée quand je vois ceux qui voudraient tout bouleverser (sûrement dans l’idée, peut-être inconsciente, d’être LA personne qui va bousculer les codes et donc devenir populaire et même marquer l’histoire, pour flatter son ego) et utiliser de nouveaux mots pour décrire sa propre personne… Finalement c’est juste pour donner des leçons aux autres tout ça…
    Je suis bien d’accord avec toi, tu es la maman de tes enfants, et ça te regarde, ça regarde ta famille, les autres, qu’ils fassent comme ils veulent avec la leur mais sans imposer aux autres. Comme pour toutes les causes : le veganisme etc etc… Pareil ! Chacun fait ce qu’il veut, chacun peut parler de SON expérience, SON idée, SON ressenti, sans l’imposer 🙂

    • EM dit :

      Je suis absolument d’accord. Je n’aurai pas mieux dit. Ces sujets sont complexes car ils touches des individualités différentes. Chacun doit rester libre en restant respectueux.

  12. Dinde De Toi dit :

    Effectivement la formulation parent 1/parent 2 est plus que maladroite, je comprends ta colère 😔. Avoir deux cases père et deux cases mère ne froisserait personne : pas de hiérarchisation, pas de déshumanisation (je ne suis pas un parent, 1 ou 2, mais la maman !!), les couples homosexuels auraient leurs deux cases et les couples hétérosexuels auraient les cases père/mère habituelles.

  13. Coline dit :

    Je comprends que cela te dérange. En même temps je trouve que c’est bien que cela évolue parce que pour les couples avec deux papas ou deux mamans c’est problématique. Mais du coup en résulte qu’on est obligé de classer, de tout définir, de tout mettre dans des cases dans des ordres précis, un peu de « bordel », de laisser ne ferait pas de mal bien souvent. Malheureusement dans notre société je ne sais pas si on est capable de faire autrement, peut-être un jour ..

    • EM dit :

      Mais bien sûr qu’il y a des moyens plus logiques et justes de faire ces changements pour que chacun y trouve son compte. Gardons espoir en l’humanité. Merci pour ton commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *