Mobiles de Montessori : Le Mobile de Munari – Tuto

unbrindemaman © EM – Mobiles de Montessori : Le Mobile de Munari – Tuto en vidéo.

Bonjour à toutes,

Il y a de cela un peu plus de 9 mois, une amie adepte de certaines Méthodes Montessori avait inscrit dans sa liste de naissance une suspension particulière pour son futur bébé : le module de Munari.

Je ne connaissais pas du tout cet objet avant ce jour. J’ai alors découvert que Maria Montessori avait travaillé sur différentes suspensions, accompagnée d’artistes, dans l’objectif de mettre en accord les compétences de l’enfant selon son âge, avec son environnement direct.

Elle a ainsi déterminé plusieurs tranches d’âges associées à différentes suspensions adaptées pour suffisamment stimuler le bébé :

Le mobile de Munari : dès deux à trois semaines de vie.

Le mobile des Octaèdres : dès six semaines de vie.

Le mobile de Gobbi : dès deux à trois mois de vie.

Le mobile des Danseurs : dès quatre mois de vie.

Chacune de ses suspensions a une particularité qui la rend spéciale pour chaque âge, que ce soit en termes de géométrie, de matière, de mouvements possibles ou de couleurs… Elles ont au moins deux points communs : d’une part, le mouvement perpétuel et naturel favorisé par la légèreté qu’implique leur structure. D’autre part, le fait qu’elles soient savamment pensées pour attiser pleinement la curiosité du bébé en plein développement.

Je ne suis personnellement pas adepte de TOUT ce que Maria Montessori véhicule dans le détail. Mais ces concepts de mobiles qui suivent le développement de l’enfant m’ont particulièrement marquée de façon très positive.

En effet, pour ma fille, nous avions deux types de mobiles. Le classique : celui qui est automatisé et qui tourne de façon régulière avec une petite musique qui la captivait bien, mais nous avions également les plus légers, qui sont plus aptes à bouger avec l’air ou avec les mouvements de bébé. Ces derniers semblaient la captiver beaucoup plus longtemps et j’avait grand plaisir à les lui proposer parce que j’étais en plus à l’origine de leur confection. Ceci dit, je n’avais pas encore pensé à changer les suspensions en fonction des différentes étapes de développement de mon bébé comme le propose Maria Montessori.

Vous le savez, aujourd’hui, à l’heure où tout ce qui est estampillé Maria Montessori est largement à la mode, et vaut de l’or… vous pouvez rapidement être tentées à votre tour de céder, pour tristement finir par lancer des liasses d’argent « pour quelques morceaux de bois bien agencés »…

Ce que je vous conseille si vous êtes intéressées par ces mobiles, c’est de les réaliser par vous-mêmes. C’est ce que j’avais fait pour mon amie. Je m’étais concentrée sur le premier mobile de la série comme elle le souhaitait : le mobile de Munari, particulièrement intéressant pour les petits bébés qui ne distinguent qu’en monochrome en début de vie. À partir de 2-3 semaines de vie, les bébés peuvent donc passer du temps en s’amusant à observer cette surprenante suspension monochrome adaptée.

Pour réaliser le montage de la suspension, je me suis appuyée sur les documents et explications du site suivant que j’ai découvert sur le tard. Je vous invite fortement à le visiter si le sujet vous intéresse.

Plans de montage et explications pour fabriquer le mobile de Munari
Le jardin de Kiran

Il y a quelques mois, j’avais également décidé de garder en mémoire mon propre montage du module de Munari pour le partager avec vous. J’avais partagé la vidéo sur Youtube à l’époque en omettant totalement de partager l’article associé ici. Voilà enfin chose faite.

Cette vidéo présente donc mon montage de ce mobile préconisé par Maria Montessori pour attiser la curiosité et affiner le bon développement oculaire de nos petits. 🎬

J’espère que ma vidéo vous a plu, et j’espère vous avoir fait découvrir quelque chose de nouveau !

Merci de m’avoir lue et à bientôt pour un prochain article.

EM.

J’ai beaucoup beaucoup de retard en réponse aux commentaires ici, mais je vous lis toutes ! Je m’ excuse sincèrement pour mon temps de réponse. J’espère réussir à rattraper mon retard bientôt.

PS : Si vous réalisez le mobile, n’hésitez pas à m’envoyer une photo ! Et n’oubliez pas de le suspendre de manière sécurisée, avec bon sens, ni trop loin, ni trop près des yeux de votre bébé.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Découverte, Éducation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Mobiles de Montessori : Le Mobile de Munari – Tuto

  1. Ping : Mobiles de Montessori : Le Mobile de Munari – Tuto - Les Blogueuses

  2. Je n’ai pas de bons souvenirs avec Maria……. Les cours ennuyeux à mourir de sciences de l’éducation y sont pour beaucoup !!!!!!
    Et puis l’effet de mode y est pour beaucoup donc bientôt on reparlera de Freinet, Piaget et les autres qui ont travaillé avec les enfants !!!
    Contente de te relire !

    • EM dit :

      C’est vrai ! Je suis d’accord avec toi pour Montessori, pour le coup ce mobile en question est pas mal mais je suis pas une fanatique non plus.

  3. Justine dit :

    J’ai appris des choses grâce à toi, je ne savais pas non plus que Maria Montessori avait travaillé sur ces mobiles. Dans ses méthodes, je ne prends que ce qui est en accord avec mes idées (pour mes futurs enfant ou même dans mon travail) mais en tout cas, j’aime beaucoup ces mobiles et merci d’avoir partagé une manière de le fabriquer soi-même 😀 Ca faisait longtemps que j’étais passée ici, ça m’avait manqué. Gros bisous <3

  4. Dinde De Toi dit :

    Nous avons un mobile Winnie l’ourson (offert, jamais nous aurions acheté ça) et la descendance semblait apprécier mais la musique était de mauvaise qualité, tout tournait beaucoup trop vite et cela me paraissait si artificiel, tout ça pour occuper bébé pendant qu’on fait autre chose 🤔. Les mobiles que tu présentes me paraissent bien plus adaptés ! Et ils n’ont pas besoin de piles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *