3 ans que je suis maman

unbrindemaman © EM –  3 ans et huit mois que je suis maman.

Un petit article tout court, plus joyeux que le dernier, et totalement « autocentré » pour célébrer ma maternité et garder une trace écrite de mon ressenti à ce stade de ma vie, mais aussi pour vous parler du blog et du rôle qu’il a tenu dans ce parcours.

Il y a 3 ans (presque 4 ans en réalité si j’inclus légitimement la grossesse qui fait partie intégrante du processus), je vivais le plus grand bouleversement de ma vie. Celui auquel je ne m’attendais pas, celui qui m’a profondément changée à jamais. Des jumeaux, naturellement, en première grossesse, quel miracle fou… J’ai eu beau être entourée de plein d’enfants depuis des années, que j’aime toujours autant aujourd’hui, je peux dire que l’amour que je porte à mes propres enfants est incomparable, inimitable, totalement viscérale, profond, inexplicable : ils sont la chair de ma chair et je les aime plus que ma petite personne.

Parfois, je regarde la nouvelle petite famille que nous avons bâtie avec mon époux et je me dis : « Waw, c’est moi la maman ». C’est un sentiment très étrange, presque perturbant, intimidant. La plupart du temps, et d’autant plus depuis que je ne travaille plus et que j’ai moins de responsabilités professionnelles, j ‘ai encore l’impression d’avoir 16 ou 18 ans dans ma tête. Pourtant, je crois pouvoir dire que mon expérience de la maternité m’a fait perdre mon innocence. J’ai « grandi » d’un coup, j’ai rencontré la vie et aussi la mort, j’ai traversé beaucoup de choses et aujourd’hui, je sens que mes nouvelles responsabilités sont beaucoup plus complexes et riches que tout ce que j’ai pu avoir à faire jusque-là. Faire grandir et accompagner un petit être dans ce monde, ma plus grande responsabilité… Quel challenge !

Il y a un peu plus de 2 ans, j’ai eu l’envie de partager tout ce cheminement émotionnel et pratique avec d’autres femmes qui avaient traversé cela. Je ne suis pas vraiment une maman qui se trouve entourée d’autres mamans… Je vis loin de mes sœurs, et même si nous échangeons à ce sujet, j’avais besoin de plus. Une fois maman, j’ai littéralement eu le sentiment d’être passée dans une nouvelle dimension cachée de ma vie de femme. Comme si j’avais franchi une barrière impalpable qui me projetait aussitôt dans un nouveau monde où je me retrouvais un peu seule avec moi-même, et avec mon enfant…

Finalement, on découvre que le guide, c’est le nourrisson, et qu’on s’en sort très bien… ce qui n’empêche pas d’avoir besoin ou envie d’en parler ! Et le blog a été très bénéfique pour moi. Mon blog, mais aussi celui des autres mamans que j’ai pu rencontrer sur la toile.

Pour la petite anecdote, le blog devait s’appeler « Graine de maman », mais le nom était déjà pris je crois, alors j’ai opté pour le « Un brin de maman » que vous connaissez. Je ne regrette pas d’avoir fait l’effort d’ouvrir cette petite plateforme d’échange. Aujourd’hui et même dans les périodes ou je ne suis pas très active sur le blog, je constate qu’il est plutôt pas mal visité, ce qui me réjouit énormément. Généralement, je constate que lorsque quelqu’un tombe sur mon blog, s’en découle un épluchage de plusieurs autres articles dans la foulée. C’est très agréable de se sentir lue. C’est très agréable aussi d’avoir des échanges, des retours. Plus le temps passe, plus je prends le temps de parler de sujets plus profonds, et plus les échanges sont au rendez-vous. Ils se font sur le blog bien sûr, mais aussi beaucoup en privé. De vrais échanges, de vrais partages. Je ne pouvais pas espérer mieux.

Au départ, je passais beaucoup de temps sur Facebook en complément du blog, puis vous m’avez conseillé Instagram pour des échanges plus fluides. Il est vrai que j’ai fini par accrocher davantage avec cette plateforme moins prenante et plus intuitive. Récemment, je suis repassée faire un tour sur Facebook et quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’ai découvert les nouveaux messages qui m’y attendaient ! J’ai été très émue et très touchée par tout ce que j’ai pu lire.

Je voudrais dire un grand merci de tout cœur à toutes les personnes qui me lisent, aux personnes qui réagissent ici sur le blog en exprimant leurs avis ouvertement et librement. Je voudrais aussi remercier toutes les personnes qui me suivent depuis les réseaux et qui viennent au bout du chemin pour me lire vraiment. Merci à toutes les personnes qui se livrent en messages privés parce qu’elles y sont plus à l’aise pour parler. Merci encore à toutes les personnes qui ont souhaité un joyeux anniversaire à notre fille il y a quelques jours, avec une pensée pour notre fils, nos jumeaux… et un merci particulier à ma copinaute Suzanne, qui est là depuis le début et qui a aussi eu la délicate attention de me déposer ces mots si forts le jour de l’anniversaire de mes enfants : « Joyeux 3 ans de maman ».

Ça me touche beaucoup parce que c’est totalement vrai : avec la naissance de mes enfants, c’est ma maternité qui est née, qui s’est révélée et qui m’a changée. Je ne serai jamais assez reconnaissante pour cette chance inouïe. Je me sens privilégiée parce que je sais que porter des enfants et donc porter ce rôle de maman n’est pas une évidence dans la vie d’une femme. Il y a les difficultés possibles, les fausses couches, les grossesses extra-utérines, et tous les autres drames… Toutes ces épreuves sont des tabous qui ont traversé les siècles et même si la vie se perpétue, en réalité, ce n’est pas un chemin sans douleurs. Alors merci la vie de m’avoir permis de connaître ce bonheur avec mes jumeaux. Dieu merci de me permettre de goûter pleinement à ce rôle de maman depuis trois ans avec ma fille.

Encore merci à toutes pour votre soutien et vos passages par ici ou sur les réseaux pour suivre cette aventure folle. Merci aux copinautes de partager vos parcours. Cette communauté de mamans connectées est très enrichissante et très réconfortante. Et ma communauté de brindilles qui ne comporte pas que des mamans l’est tout autant. Merci encore.

unbrindemaman © EM – 3 ans et huit mois de nos deux amours.

EM.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Infoblog, Pensées. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à 3 ans que je suis maman

  1. Suzanne dit :

    Un très joli texte, une ode à notre rôle de Maman, qui fait écho à toutes celles qui ont porté la vie.
    Après un début de grossesse dans la tourmente, j’ai eu la chance de vivre cette première aventure un peu plus sereinement d’autant plus que ma soeur était elle aussi enceinte mais de son 3e enfant (nos deux puces n’ont que deux mois d’écart) donc forcément c’est à elle que je me posais toutes les questions possibles et inimaginables ;).
    L’arrivée de ma grande (10 ans déjà) a chamboulé notre quotidien au plus au point ! Cette invitée surprise a été notre plus grand bonheur quand elle a pointé le bout de son nez ! Elle a fait de nous des parents et fait de notre couple, une famille.
    Et je terminerai par te dire MERCI pour ce petit clin d’oeil qui me va droit au coeur !
    Je t’embrasse bien fort !

  2. Paty dit :

    Coucou EM,

    Je ne sais plus si j’ai souhaité un bon anniversaire à tes enfants, mais j’y ai pensé très fort, alors je leur souhaite, avec un peu de retard, un bon anniversaire 😀

    3 ans … une nouvelle étape pour ta chère petite puce, en septembre … une nouvelle étape d’indépendance pour elle, de stress, questionnements et autres réjouissances du même acabit pour la maman … hâte de lire ta réaction à ce nouveau pas en avant dans la vie de maman 😀

    Bisous EM 🙂

  3. Séverine dit :

    Encore un très beau partage, fort et touchant <3 Bisous et tendres pensées…

  4. Dinde de Toi dit :

    Il a l’air fort bon ce gâteau 😀.
    Merci à toi pour ta présence sur la blogosphère. Tu es le seul blog que je connais qui aborde les aventures de la maternité d’un point de vue intellectuel, mature, avec un français raffiné (je t’imagine très bien écouter France Culture 😅) tout en restant accessible à tous. C’est unique.

  5. A mon tour de te remercier pour tes articles
    Maman, nous le restons à vie, c’est ancré en nous
    Même comme moi, lorsque les petits ont quitté le nid
    Ceux sont nos enfants et on les aime
    Tout plein de douceur et d’amour pour cette vie de famille
    Bises

  6. Merci à toi de nous partager ces jolis mots…
    J’ai aussi l’habitude de dire que je me suis « révélée » en devenant maman… une sorte de renaissance… j’étais enfin devenue « Moi ».

Répondre à Séverine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *