Le grand bouleversement – 2 – On assainit et on prépare

unbrindemaman © EM – Le grand bouleversement – 2 – On assainit et on prépare

Pour lire ou relire le premier épisode :  Le grand bouleversement – 1 – Ça déménage !

C’est l’heure de faire le point concernant les travaux de mon atelier. Il y a beaucoup de choses qui ont bougé. J’ai donné un nom à mon petit cocon : ✨ Studio 10 ✨.

Une longue histoire derrière ce petit nom que je me garderai d’étaler ici… mais les travaux avancent super bien, alors j’avais vraiment envie de laisser une trace ici à mi-parcours.

Si vous vous souvenez de l’épisode 1, je vous disais que nous avions un gros souci d’humidité dans cette pièce trop longtemps laissée à l’abandon. Les causes de cette humidité sont longtemps restées un mystère jusqu’à ce que nous retirions le papier peint existant. Des traces de moisissures étaient alors visibles dans un angle en particulier au niveau du plancher et autour de la fenêtre.

Puisque la moisissure n’était pas réellement présente au niveau du plafond nous avons écarté l’hypothèse du problème de toiture. Nous avons interprété les signaux de moisissures qui encadraient la fenêtre pour un problème de condensation dans cette pièce *trop bien isolée ?*. En parallèle de cela, nous avons également découvert que notre gouttière était endommagée et que l’eau de pluie ruisselait au niveau de l’angle en question.

Nous avons pris plusieurs résolutions : réparer la gouttière, re-isoler l’angle pour le cas où il aurait été mis à mal depuis tout ce temps, et aérer la pièce (qui était laissé à l’abandon) beaucoup plus souvent.

Nous ne sommes pas pro du tout en la matière alors nous avons peut-être ajouté trop d’étapes ou pas assez… Voici comment nous avons procédé : nous avons commencé par peindre l’angle et le dessous de la fenêtre avec une sous couche anti-humidité en deux couches.

Les « plinthes », et non pas « plaintes »… 😬La fatigue, tout ça…

Nous avons ensuite appliqué un primaire d’accrochage au niveau de l’angle pour ensuite venir coller avec du mortier de grands panneaux de polyuréthane 2 en 1 (isolation + plâtre de finition) qui s’imbriquent assez facilement les uns avec les autres. Pour la jonction entre les plaques il a fallût utiliser un rouleau adhésif fait pour, pour éviter les ponts thermiques. Une étape que je trouve assez amusante. Et enfin, un coup d’enduit à joint pour recouvrir tout ça et rendre l’angle fin prêt à recevoir la sous-couche universelle ! »

Primaire d’accrochage blanc très liquide.

Mortier à poser en tas à l’arrière des plaques pour pouvoir ajuster le tout à l’aide d’un grand tasseau de bois.

On pose le mortier coté gris.

Facile à poser et à découper. Léger… Tout s’imbrique bien.

Le rouleau adhésif magique !

On recouvre l’adhésif d’enduit à joints à l’aide d’une spatule.

Ça pique les yeux mais c’est une grosse étape de faite !

Inutile de dire que les vidéos de Robert nous ont été d’une grande aide…

Non… Ne faites pas ça enceinte…Déléguez, c’est mieux.

L’étape qui fait du bien ! La sous-couche ! Tout est blanc, on y voit plus clair.

Sans oublier l’allié incontournable…

La prochaine étape, c’est l’habillage de tout ça ! Je vous livre l’article très vite car j’ai déjà tout posé et j’adore le rendu ! Si vous me suivez sur Insta vous avez déjà vu pas mal de petites choses en stories…

Une table de chantier au centre de la pièce et hop ! Fin prêts à couvrir tout ça de papiers peints.

Si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas. 🙂

EM.

PS : Promis, je répons à vos commentaires très vite dès que j’ai une minute.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Mumpreneuse, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Le grand bouleversement – 2 – On assainit et on prépare

  1. Ça en fait du boulot abattu ! Nous aussi dans les travaux, c’est usant, mais tellement satisfaisant une fois que c’est fini xd
    Courage !

  2. Paty dit :

    Coucou EM,
    Jolie réno. 😀
    Bisous !!!!!!!!!!!!

  3. Belle rénovation détaillée!
    Moi, j’ai dans une salle d’eau sans fenêtre mais je sais d’où vient le problème = joint d’étanchéité dans le bac à douche
    Ce weekend va être productif§
    Merci pour ces explications détaillées, j’avais déjà fait mon enquête sur internet
    Vivement le rendu complet
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *